Sans-Visage, 2022

 

Tels des fantômes venus du présent, des passants du 21e siècle au visage flouté s’invitent dans des tirages noir et blanc des rues du New York des années 30. Sans-Visage est une série composée à partir de personnages capturés dans Google Street View et de scan de tirages de la photographe Berenice Abbott, issus d’une commande de la New-York Public Library.
La série montre des personnes extraites d’un espace virtuel qui tentent de s’immiscer dans un monde passé. Patrick Rimond les imagine dans une vaine quête d’un réel dont ils sont déconnectés . Disproportionnés, maladroits, ils glissent sur l’image sans l’accrocher ; ils sont présents-absents. La série souligne les caractéristiques des habitants de grandes villes actuelles centrés sur eux-mêmes et ayant perdu leur joie de vivre.
Dans l’oeuvre de Miyazaki, les Sans-Visage sont des personnages incarnant la dissimulation de soi et la confusion des identités. La série confronte les époques et interroge l’identité contemporaine.






Cette série est en rapport avec la projet Désordres